Vidéo  | malgré une prestation très énergique, cette girondine ne poursuivra pas l'aventure The Voice 

25 février 2024 à 15h08 par Jerome C.

Crédit image: capture d'écran TF1
séparateur

Originaire du réolais, Andri n'a  pas réussi à convaincre les coachs de The Voice ce samedi soir. Mais la jeune artiste va déjà de l'avant !

Ce samedi soir sur TF1, les téléspectateurs ont pu faire la connaissance d'Andri. Âgée de 23 ans, ce petit bout de femme s'est lancée sur le plateau de The Voice lors de la troisième session des Auditions à l'aveugle. Originaire de Fossès-et-Baleyssac, non loin de La Réole, Méryl Andrieu, de sa vraie identité, a décidé de chanter "Flamme", le tube de Juliette Armanet

Lancée sur le ring, « déterminée », Andri, localisée par la production à Marmande, se donne à fond avec une certaine énergie. De quoi intriguer les coachs ! Sous les yeux de sa sœur et de son petit ami, présents en coulisses, la girondine termine sa prestation avec malheureusement aucun fauteuil retourné

 

 

 

« C'est difficile de chanter du Juliette Armanet » constatent Bigflo & Oli qui échangent longuement avec la jeune talent à la fin de son live. Leur point commun : Toulouse. C'est effectivement au conservatoire de la Ville Rose qu'Andri a pu faire ses armes entre 2018 et 2022 après avoir débuté aux écoles de musique de La Réole ou de Monségur. 

Comme pour le girondin Johan Cazeneuve la semaine dernière, Andri repart brouille de The Voice mais loin d'être abattue. Après de nombreuses reprises sur ses réseaux sociaux, la girondine a dévoilé ce 23 février "Good Morning", un tout premier single personnel, aux paroles fortes. 

 

 

 

 

Professeure de chant, la vingtenaire compte bien continuer sa route et espère vivre pleinement de la musique. « Pour le moment, ce n'est pas encore le cas, raconte-t-elle dans les colonnes du Figaro. Je suis obligée de faire des petits boulots à côté : je fais du baby-sitting, de la restauration, du ménage chez les particuliers ou dans les Airbnb... Mais ça commence à venir, je donne des cours de chant et je fais quelques concerts dans des bars et restaurants à Paris ». 

Quoi qu'il en soit, le petit village de Fosses-et-Baleyssac est fier de sa lumineuse championne !