Un nouveau pont présente des fragilités dans la région

9 avril 2024 à 5h07 par Gwladys L.

Crédit image: Capture d'écran TomTom
séparateur

Le tonnage sera limité dès ce mardi après-midi à Saint-Pey-d’Armens.

Une dernière investigation structurelle approfondie du pont de Langrane sur la RD670e5 à Saint-Pey-d'Armens a rendu son verdict pour ce pont-cadre (structure dont tous les éléments forment un seul bloc) en béton armé qui supporte un trafic quotidien de plus de 12 000 véhicules, dont environ 600 poids lourds.

 

"Les conclusions du diagnostic récemment réalisé mettent en évidence des dégradations structurelles, notamment liées à la qualité du béton d’origine. Ces constations nécessitent une action immédiate pour garantir la sécurité des usagers, soit un abaissement du tonnage."

 

Ainsi, le département de la Gironde prévient : dès ce mardi 9 avril, 14h, une restriction de tonnage à 3,5 tonnes sera instaurée et signalée par des panneaux de police et d'informations.
Ce dispositif sera complété par la mise en place de déviations à emprunter pour tous les véhicules excédant cette limite de poids par les RD936 et 670.

 

"Cette mesure vise à prévenir tout risque supplémentaire de détérioration du pont dans l'attente des travaux nécessaires, prévus dès l’automne prochain."