Un interne en psychiatrie suspendu pour "des faits graves"

11 octobre 2023 à 6h24 par Gwladys L.

séparateur

Selon le collectif "Collages féministes Bordeaux", il s'agirait d'un viol sur une patiente.

Dans un communiqué publié hier par l'ARS, le CHU de Bordeaux et le Centre hospitalier Charles-Perrens, on apprend qu'un interne en psychiatrie a été suspendu à titre conservatoire. Il n'a plus le droit d'exercer ses fonctions jusqu'à nouvel ordre. La décision a été publiée après une action du collectif "Collages féministes". Ce dernier a dénoncé un viol sur une patience, via des affiches collées sur les murs de l'Université et de l'hôpital Charles Perrens. Les faits remonteraient à juin dernier et auraient été commis à Agen relatent nos confrères de France Bleu Gironde. Une procédure judiciaire serait en cours.