Tourné en Gironde avec Isabelle Huppert, "La Prisonnière de Bordeaux", sera présenté au prochain Festival de Cannes 

2 mai 2024 à 19h57 par Jerome C.

Crédit image: Les Films du Losange
séparateur

Réalisé par Patricia Mazuy, le film "La Prisonnière de Bordeaux" sera projeté lors de La Quinzaine des cinéastes en parallèle du festival de Cannes. Une réalisation tournée en Gironde avec une certaine Isabelle Huppert dans le rôle phare. 

C'est une 77ème édition alléchante du Festival de Cannes qui se tiendra du 14 au 25 mai au Palais des Festivals. Une ribambelle de stars américaines sont attendues sur le fameux tapis rouge dont Georges Lucas (qui recevra une Palme d'Or d'honneur), Francis Ford Coppola, Richard Gere, Kevin Costner, Demi Moore ou encore Nicolas Cage, Uma Thurman et Selena Gomez. Cette année, la présidente du jury qui devra remettre la Palme d'Or n'est autre que l'actrice et réalisatrice Greta Gerwig, a qui l'on doit notamment le film "Barbie". 

En parallèle de la prestigieuse cérémonie se déroulera La Quinzaine des cinéastes, appelée autrefois La Quinzaine des réalisateurs. Trente films seront ainsi projetés à Cannes entre le 15 et le 25 mai. Parmi eux, "La Prisonnière de Bordeaux" signé Patricia Mazuy qui, 24 ans après "Saint-Cyr" retrouve Isabelle Huppert. L'actrice française interprète ici Alma, une femme vivant seule dans une grande maison de ville, qui a organisé sa vie autour de l'absence de son mari détenu en prison. Mina, jeune mère dans une banlieue (jouée par Hafsia Herzi, découverte dans "La Graine et le Mulet") fait face à la même situation. Toutes les deux se retrouvent au parloir de cette prison et vont se lier d'une improbable amitié

Un film qui, comme son nom l'indique, a été tourné en quasi totalité en Gironde et notamment à Bordeaux mais aussi à Bègles, Canéjan ou encore Libourne comme le souligne Gironde Tournages qui indique que « 25 techniciens girondins ont pu travailler sur ce projet et de nombreux prestataires locaux ont également été embauchés ». La région Nouvelle-Aquitaine ainsi que les départements de la Gironde et des Landes ont aidé et soutenu le tournage de cette réalisation qui s'est tenu en octobre et en novembre dernier. "Portraits trompeurs", était alors à l'époque le titre donné au septième long-métrage de Patricia Mazuy.

 

 

Pour l'heure, aucune date de sortie n'a été communiquée pour "La Prisonnière de Bordeaux" qui sera à voir en avant-première du 5 au 16 juin dans une trentaine de salles partout en France et uniquement à l'Utopia de Bordeaux concernant la région.