Le phénomène "Chemsex" inquiète à Bordeaux

21 mars 2024 à 5h05 par Gwladys L.

séparateur

Deux morts et deux overdoses : ce serait le bilan pour ce mois de mars. Trois enquêtes sont ouvertes.

Le Parquet de Bordeaux l'a annoncé hier. Les investigations sont en cours et pour l'instant tout reste à confirmer mais on déplore quatre overdoses dont deux mortelles depuis le début du mois à Bordeaux. Les enquêteurs soupçonnent le "chemsex", cette pratique qui consiste à consommer de manière excessive des drogues tout en menant des rapports sexuels prolongés. 
Les doutes ont commencé à apparaitre le 12 mars dernier lors de la découverte des corps de deux hommes âgés de 47 et 44 ans. Ils auraient consommé des produits stupéfiants à très fortes doses dans un appartement du quartier Saint-Michel. 
Le 15 mars, et toujours à Bordeaux, c'est un autre quadragénaire qui a été retrouvé par une femme de ménage, inconscient dans un appartement. Il a avoué être adepte de "chemsex" à sa sortie d'hôpital. Il doit être jugé fin avril.
Le lendemain, le 16 mars dernier, un autre homme a été victime d'un malaise à son domicile. Toujours pour les mêmes raisons. 
Tous les produits retrouvés dans ces affaires font l'objet d'analyse selon le parquet de Bordeaux.