Devenu une référence au niveau national, le Festival Européen du Court-Métrage de Bordeaux est de retour ces jeudi et vendredi avec un jury de marque et de nombreuses pépites à découvrir 

13 mars 2024 à 15h10 par Jerome C.

Crédit image: J.M-C.
séparateur

Organisé par de jeunes passionnés, le Festival Européen du Court-Métrage de Bordeaux reprend du service ce jeudi et ce vendredi à l'UGC Ciné Cité Bordeaux avec 18 courts-métrages qui seront projetés sous l’œil du public et d'un jury de professionnels réputés. 

Alors que "Oppenheimer" a raflé la mise lors des Oscars 2024, "La Merveilleuse Histoire de Henry Sugar" a également fait parler en remportant le prix du meilleur court-métrage de fiction ! Réalisé par Wes Anderson (qui remporte enfin son premier Oscar), le court-métrage compte dans ses rangs Dev Patel, Benedict Cumberbatch et Ralph Fiennes. Un casting étoilé qui permet de faire briller encore un peu plus ce format cinématographie. Malgré tout, le court-métrage a encore un bon chemin à parcourir avant d'avoir une popularité maximale. Si des cérémonies prestigieuses le récompensent (Oscars, Césars, Bafta, Goya...), le registre se fait aussi un nom grâce à des opérations nationales comme La Fête du Court Métrage (qui se déroule du 20 au 26 mars). 

En France, plusieurs festivals existent autour du registre, le plus important étant celui de Clermont-Ferrand précédé du Festival Européen du Court-Métrage de Bordeaux

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par FEDCMB (@festivalcourtbordeaux)

 

 

 

Des pépites à découvrir

Derrière ce rendez-vous se cache Extérieur Nuit, l'infatigable association cinéphile de Kedge Business School de Talence née en 199é. Depuis 1996, une petite dizaine de passionnés, renouvelée à chaque édition, s'attarde à la préparation du festival qui se tiendra cette année ce jeudi 14 et ce vendredi 15 mars à l'UGC Ciné Cité Bordeaux. Bien loin de là où la première édition s'est tenue : un appartement. 

Depuis, l’événement n'a cessé de pousser jusqu'à diffuser certaines pépites avant même leur sacre partout sur la terre à l'image de "Nefta Football Club" nommé aux Oscars en 2020 et projeté à Bordeaux en 2019 ou l'animé "Ice Merchants", nommé l'an dernier aux USA et récompensé des prix du public et du jury pro quelques mois avant au Festival Européen du Court-Métrage. 

Chaque année, le public se déplace par centaines pour visionner de l'inconnu. Aucune des pellicules projetées ne sera probablement connue des visiteurs, et là est tout le but de ce festival qui a désormais 27 ans. De minute en minute, les spectateurs enchaîneront les découvertes venues des quatre coins de l'Europe. 


Le public a son mot à dire

Et cette année le nombre de courts-métrages reçus par les équipes du FEDCMB est en hausse par rapport à l'an passé. Preuve, encore une fois, que le l'évènement continue de grandir. Plus de 2000 pellicules arrivent d'un peu partout en Europe (Suède, Espagne, Royaume-Uni, Pays-Bas, République-Tchèque...). Au final, ces férus de septième art n'ont dû en garder que 18 pour cette 27ème édition.

S'ils proviennent du continent, les courts-métrages, de réalisateurs confirmés ou pas, arrivent aussi de France voire même de Nouvelle-Aquitaine. Un prix sera d'ailleurs remis par un spécialiste qui récompensera la meilleure production locale. 

 

 

 

Le jury professionnel se chargera aussi de remettre des prix dans les catégories fiction et animation. Après avoir accueilli ces dernières années des pro du milieu tels que Pablo Pauly, Hugo Becker, Pauline Chalamet, Garance Marillier, Pascal Légitimus, Finnegan Oldfield ou Philippe Peythieu et Véronique Augereau (connus pour doubler Homer et Marge Simpson) mais aussi Gringe ou le comédien Stéphane Ronchewski, grand nom du doublage en France (David Tennant, Adrien Brody,  Damon Wayans dans la série Ma famille d'abord...), le festival bordelais recevra cette année l'actrice belge Salomé Dewaels, vue dans "Illusions Perdues" aux côtés de Cécile de France ou de Xavier Dolan mais aussi le jeune acteur Jean-Stan Du Pac ("Boomerang", "Le cœur en braille"...) et le youtubeur Pat la Réa (1,8 million d'abonnés sur Youtube, plus de 337 000 sur Instagram...).

En plus du prix du jury professionnel et du prix de la sélection Nouvelle-Aquitaine, le jury étudiant devra sortir un film fiction et un animé du lot tandis que les spectateurs dans la salle auront aussi leur mot à dire avec le coup de cœur du Public.

Et durant ces deux jours, les festivaliers seront reçus à la perfection dans le hall de l'UGC Ciné Cité Bordeaux, en musique et  avec un cocktail soigné réalisé avec l'aide des partenaires locaux du festival. Comptez 16€ pour une soirée riche en découverte (13€ en tarif étudiant) et 30€ pour le pass deux soirs (28€ pour les moins de 25 ans). Billetterie sur ce lien.  

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par FEDCMB (@festivalcourtbordeaux)