Coqueluche : recrudescence de cas

31 mai 2024 à 5h26 par Gwladys L.

séparateur

La prudence est notamment de mise en Nouvelle-Aquitaine.

L'Agence Régionale de Santé lance une alerte sur son site Internet. En France, depuis le début de l’année 2024, une vingtaine de cas groupés (ou clusters) de coqueluche ont été rapportés à Santé publique France dans 8 régions hexagonales. Des cas graves et plusieurs décès de nourrissons. En Nouvelle-Aquitaine, le nombre de signalements de cas de coqueluche est en augmentation depuis plusieurs semaines.

La coqueluche est une infection respiratoire causée par une bactérie. Elle est très contagieuse et provoque des quintes de toux caractéristiques et une reprise de la respiration bruyante. 

Les nourrissons non encore vaccinés, et les adolescents et adultes, moins bien protégés s’ils n’ont pas eu des rappels vaccinaux récents, sont les populations les plus touchées. 
La vaccination est fortement recommandée. Elle est obligatoire pour les nourrissons à partir de l’âge de 2 mois avec des rappels recommandés jusqu’à l’âge adulte. L'ARS préconise aussi la vaccination des femmes enceintes dès le second trimestre de grossesse ou des personnes susceptibles d’être en contact étroit avec le nourrisson durant ses 6 premiers mois de vie.

Par ailleurs, la vaccination est également recommandée pour les publics suivants :

- Les personnes identifiées à risque de faire une forme grave dont les personnes immunodéprimées ou les personnes souffrant d'une maladie respiratoire chronique (asthme, broncho-pneumopathies chroniques obstructives...),
- Les professionnels de santé sont également ciblés par ces recommandations :
- Les professionnels soignants dans leur ensemble, y compris dans les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) ;
- Les personnes travaillant en contact étroit et répété avec les nourrissons âgés de moins de 6 mois (maternité, service de néonatalogie et de pédiatrie) devraient être vaccinées en priorité ;
- Les étudiants des filières médicales et paramédicales ;
- Les professionnels de la petite enfance dont les assistants maternels ;
- Les personnes effectuant régulièrement du baby-sitting.
- Professionnels de santé, n’oubliez pas de signaler la coqueluche

Les cas de coqueluche sont à signaler à l'Agence régionale de santé Nouvelle-Aquitaine dès qu’une situation semble le nécessiter : au 0 809 400 004, par courriel : ars33-alerte@ars.sante.fr ou par Fax : 05 67 76 70 12.