Bossugan n'est plus la commune la moins peuplée de Gironde 

4 février 2024 à 18h17 par Jerome M.

Crédit image: J.M-C.
séparateur

Petite révolution en Gironde ! La commune la moins peuplée du département n'est plus Bossugan. Elle laisse place à une autre localité à la frontière du Lot-et-Garonne. Le 33 voit sa population largement grimper et notamment sur la métropole bordelaise et sur le Bassin d'Arcachon. 

L’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE) a dévoilé il y a quelques semaines ses données sur la démographie entre 2015 et 2021. Il en ressort que la population en Nouvelle-Aquitaine continue de progresser (3ème région de France avec 6 069 352 habitants). Une grande majorité de cette population se trouve en Gironde, qui avec 1 654 970 habitants, continue de grossir (6ème département de France). Quand à Bordeaux Métropole, elle se positionne 5ème dans le classement des métropoles du pays entre Lille et Toulouse avec 831 534 habitants. Une chiffre là aussi en hausse tout comme la population bordelaise qui gagne un peu plus de 12 000 âmes en six ans pour atteindre les 261 804. Bordeaux est ainsi la 9ème ville de France en termes d'habitants devant Lille et Strasbourg. 

 

 

 
 
 
 
 
Voir cette publication sur Instagram
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Une publication partagée par Boreal Fly (@boreal.fly)

 

 


Les 10 villes les plus peuplées de Gironde 

Avec une évolution annuelle de sa population de 4,2% entre 2015 et 2021, Villenave-d'Ornon est la commune de Bordeaux Métropole à engendrer le plus d'habitants (40 500). Ailleurs dans le département, c'est le village de Brach, au début du Médoc, qui enregistre la plus forte progression (+ 5,5%) et compte désormais 849 résidents. Bellebat, dans l'Entre-deux-Mers et limitrophe de Targon, continue de pousser aussi (+ 5,4%) et compte désormais 323 habitants alors que Madirac (+ 4,7 %) et Bourideys (+ 4,6%) s'apprêtent à dépasser les 300 et 100 habitants. Dans le rayon des communes à plus de 10 000 habitants, Mios enregistre encore et toujours une hausse de sa population (+ 4 % en 6 ans) et culmine à 11 469 habitants alors qu'Audenge, également située sur le Bassin d'Arcachon, se rapproche des 10 000 âmes avec, là aussi, une évolution de 4 % de sa population entre 2015 et 2021. 

Arcachon justement, connaît une petite hausse de sa population (+ 0,6 %) et compte 11 259 habitants tout comme Blaye (+ 0,5 %, 4957 hab.) et Lesparre-Médoc (+0,4 %, 5844 hab.). Les deux autres sous-préfectures girondines que sont Libourne et Langon enregistrent en revanche une baisse de leurs administrés. La première en compte désormais 24 557 (- 0,2 %) et la seconde 7345 (- 0,1 %). 

 

Bordeaux

261 804 habitants

0,8 % (évolution annuelle moyenne de population 2015-2021)

Mérignac

75 729

1,3 %

Pessac 

66 760

1,4 % 

Talence

45 225

1,2 % 

Villenave d'Ornon 40 500 4,4 %
Saint-Médard-en-Jalles

32 538

1,1 %

Bègles 30 813 2,1 %
Cenon

26 778

1,5 %

La Teste-de-Buch

26 556

0,3 %

Gradignan 

25 835

0,4 %

 

À l'inverse de Brach, Saint-Étienne-de-Lisse, non loin de Saint-Emilion, est la localité de Gironde a enregistrer la plus grande baisse de population, désormais à 187 habitants (-4,5 %). Néac (-3,4 %), et Pellegrue (- 3,3 %) régressent en termes de population également. 

 

Les 10 villes les moins peuplées de Gironde

Il y a cela dit encore une certaine marge pour que ces territoires passent sous le cap des 100 habitants. 15 communes girondines ont d'ailleurs une population inférieure à 100 habitants. Parmi elles, Lartigue. Avec seulement 40 habitants, le petit village frontalier avec le  Lot-et-Garonne et les Landes et situé à 15 kilomètres de Bazas, devient la municipalité la moins habitée du département.

Un "titre" qui jusque-là était attribué à Bossugan (à quelques encablures de Castillon-la-Bataille) et qui faisait la fierté des bossuganais et bossuganaises. « On se connaît tous » expliquait la mairesse Pascale Quebec sur ARL en confiant que le « conseil municipal c'était de temps à autre » et qu'un simple coup de fil suffisait à régler certains dossiers. Selon les derniers chiffres de l'INSEE, Bossugan compte... 41 citoyens. Suffisant pour laisser le titre de commune la moins peuplée de Gironde à Lartigue. De quoi faire connaître encore un peu plus la petite commune qui a sur son sol la métairie d'Hourtan, une ancienne ferme du XVIe - XVIIe siècle, qui fait l'objet d'une inscription au titre des monuments historiques. 

 

 

Avec 53 habitants (+ 0,3 %), Castelmoron-d'Albret reste la troisième localité la moins peuplée de Gironde tout en étant la commune la plus petite de France en superficie (3,54 hectares soit moins que la surface de la place Charles-de-Gaulle à Paris).

Lartigue

40

 habitants

- 0,8 ¨%

(évolution annuelle moyenne de population 2015-2021)

Bossugan

41

- 2,3 %

Castelmoron-d'Albret
 

53

0,3 %

Saint-Antoine-du-Queyret

57

- 2,9 %

Saint-Avit-de-Soulège 79 - 0,6 %

Saint-Hilaire-du-Bois

80

1,5 %

Saint-Laurent-du-Plan

83 - 2,1 %

Saint-Genis-du-Bois

86

- 0,9 %

Mouillac

88

- 0,6 %

Dardenac

 

91 

1,3 %